Pourquoi faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ?

 

 

Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine (CGP) est multiple et il propose des solutions patrimoniales au grand public, n’étant pas seulement réservé qu’aux titulaires de grosses fortunes. Leur profession se démocratise et faire appel à ces conseillers spécialisés se révèle de plus en plus indispensable avec les mutations sur les différents marchés des produits d’investissement.

 

Le conseiller en gestion de patrimoine joue plusieurs rôles

Le CGP est au cœur de tous les métiers : il est à la fois un spécialiste de l’immobilier, il partage les conseils d’un avocat et d’un notaire avec ses connaissances poussées dans le domaine juridique. Il peut aussi se substituer à l’expert-comptable pour accompagner les entreprises dans leur création et leur développement, et en émettant particulièrement leurs conseils aux associés pour la protection de leur patrimoine. Le GCP est un fiscaliste : il apporte les meilleures solutions pour alléger l’imposition grâce à ses connaissances des dernières lois de finances.

 

Le CGP pour répondre à différents besoins

Le CGP est celui qui vous accompagne sur le long terme sur toutes les étapes de votre vie.

 

La constitution du patrimoine

La constitution du patrimoine n’est pas la même pour le jeune qui vient d’enter dans la vie active, pour un individu de 40 ans, pour un ménage avec des enfants à charge, ou encore un professionnel associé au sein d’une entreprise, etc. Idem pour les risques et les objectifs. De plus, il existe tout un éventail de produits de placements et d’investissements. La question des besoins en financement peut aussi se poser. Se constituer un patrimoine devient en effet à la portée de tous et non pas seulement à ceux qui disposent des fonds suffisants. Ainsi, le CGP apportera les meilleures options de financement pour démarrer, et toujours en fonction des objectifs patrimoniaux. Construire son patrimoine requiert ainsi un certain temps de réflexion et de déploiement d’une stratégie qui fait appel au CGP. Il en est de même pour le développement dudit patrimoine qui repose sur un plan bien défini. Celui-ci s’étend d’ailleurs sur le temps et peut être modifié en cours de route, en fonction des événements qui surviennent en chemin.

 

La préparation de la retraite

L’avenir se prépare le plus tôt possible, et plusieurs possibilités peuvent être combinées pour préparer sa retraite. Le rôle du CGP est de définir les meilleures options pour anticiper ces vieux jours. Elles tiennent compte de l’espérance de vie de l’individu et de nombreux autres critères. La diversification des sources de revenus permet de jouir de la retraite en toute sérénité : il appartient au CGP de mettre en œuvre les différentes opportunités pour y parvenir.

 

La protection de ses proches et la transmission

Un patrimoine se transmet, tôt ou tard. Il est donc important de protéger ses proches en préparant sa succession. Le plus tôt est le mieux, et le CGP intervient également pour l’anticipation de cette échéance. Il tient compte de la composition familiale et patrimoniale, de la réserve héréditaire et de la quotité disponible. Il considère également les propres souhaits de l’individu par rapport à la répartition du patrimoine. Il met en place les différents dispositifs destinés à protéger ses proches : faut-il avantager le conjoint ou les enfants, ou les deux par rapport à l’actif et au passif existant ? Quel est le meilleur montage pour lequel opter ? La protection des proches est également d’ordre fiscal : le rôle du CGP est de mettre en place les dispositifs fiscaux destinés à alléger leur imposition au moment du transfert de patrimoine proprement dit.

En bref, un bilan patrimonial détaillé est requis, de préférence de manière régulière afin de permettre au CGP de « rectifier le tir » en cours de route.

Faites ceci pour créer de la richesse

Au cours des deux derniers siècles, environ 90 % des millionnaires du monde ont été créés en investissant dans l'immobilier.Pour l'investisseur moyen, l'immobilier offre le meilleur moyen de développer un patrimoine important. Comme pour toutes les formes d'investissement, il est préférable de commencer tôt dans l'immobilier afin de pouvoir mettre du temps de votre côté. Une bonne (rentier en 4 ans) [...]

Le passage du prélèvement à la source : n'oubliez pas de faire une simulation !

Le passage du prélèvement à la source : n'oubliez pas de faire une simulation !
Le nouveau mode de paiement de l’impôt sur le revenu sera bientôt opérationnel d’ici quelques mois, le 1er janvier 2019 : le prélèvement à la source ! Il est avantageux de pouvoir dès à présent prévoir le montant que le collecteur ponctionnera de nos revenus. Pour cela, l’utilisation de l’outil de simulation d’impôts est fortement conseillée ; celui-ci est mis en ligne sur des sites (calcul de l’impôt sur le revenu.

Hésitation du gouvernement à quelques mois de l’entrée en vigueur du dispositif

L’indécision du gouvernement quant à l’application du nouveau dispositif a été palpable depuis déjà l’année dernière : en effet, le prélèvement à la source devait être appliqué le 1er janvier 2018. Toutefois, afin de tester la solidité du dispositif auprès de quelques collecteurs, la date d’entrée en vigueur du système a été reporté en 2019. Ceci afin de permettre la mise en place de l’année fiscale blanche également.

Pourtant, à quelques mois avant l’effectivité du prélèvement à la source, Emmanuel Macron a quelque peu manifesté ses incertitudes quant à la fiabilité à 100% du dispositif, et donc de son application effective à la date prévue. Quelques ratages ont été certes observés à plusieurs niveaux, ce qui a laissé planer le doute quant à la sûreté des opérations. Toujours est-il que la date du 1er janvier 2019 est finalement maintenue, d’où la nécessité de se servir du calculateur d’impôts afin de vérifier les calculs opérés par nos collecteurs respectifs.

Qui sont ces collecteurs d’impôts ?

Ce ne sera plus l’administration fiscale qui perçoit directement l’impôt dont nous devons nous acquitter, désormais. En effet, le système fait intervenir des collecteurs qui sont en réalité les organes d’où proviennent nos revenus. En clair, ce sont :

  • l’employeur, pour les contribuables percevant des salaires et des retraites. Ainsi, l’impôt est directement déduit de la fiche de paie de ces derniers.
  • Pôle emploi, pour les chômeurs qui perçoivent des indemnités de chômage.
  • Les caisses de retraite) [...]

Dans quels cas demande-t'on un credit?

Dans quels cas demande-t'on un credit?
Une demande de crédit c'est la sollicitation auprès d’un établissement financier dans le but d’obtenir le prêt d’une certaine somme d’argent. Nous constatons qu’il existe de plus en plus de structures qui opèrent dans ce domaine, structures qui ne sont pas des banques, mais qui ont un fonctionnement qui n’est pas si éloigné d’elles (banques). Toute personne qui contracte un emprunt auprès (credit en ligne reponse immediate) [...]

Les dernières publications "Crédit en ligne"